October 20, 2021

 

Scènes de terreur à la capitale durant le week-end où les attaques de Commissariat et Sous Commissariats de Police par les gangs armés ont fait au moins 5 morts selon différentessources.

Le ministre de la Justice Rockfeller Vincent a dénoncé la mort de l’inspecteur divisionnaire Adolphe Miradel tué par des bandits dans son poste au Commissariat de Drouillard.

Il a ordonné au DG ai de la Police Léon Charles de renforcer les Commissariats de la PNH et de mettre hors d’état de nuire les gangs armes.

 

 

Le Premier ministre ai Claude Joseph a annoncéhier suite à une visite que l’axe MartissantFontamara a été rouvert à la circulation suite àune paralysie d’une semaine.

Claude Joseph a lancé une mise en garde aux gangs armes qui sèment le deuil dans la population et pointent du doigt des secteurs qui seraient selon lui des éminences grises de ces mouvements violents et lancé un appel au dialogue.

 

 

Les principaux chefs de gangs armés qui ont commis ces violences à Martissant et Fontamaavaient expliqué sur les réseaux-sociaux qu’ilscombattaient pour la défense de leur territoire.

Ces bandits qui exhibaient à visage découvertleur arsenal se présentent comme de véritablesmaitres des lieux alors que les autorités ont seulement réagi 5 jours après les combats.

 

 

Ces combats entre gangs rivaux à Martissant et Fontamara ont fait plusieurs morts et blessés ,des maisons et véhicules incendiés.

Cette situation a provoqué un véritable exode dans les zones de Martissant et Fontamara où des membres de la population ont allé se réfugier sur des places publiques et à Carrefour.

 

 

Le silence des autorités pendant 5 jours face à ces atrocités commises par des gangs armés à Martissant et Fontamara a été vivement critiqué par de nombreux secteurs.

Des militants des droits humains,dirigenats politiques et de la société civile ont dénoncé l’irresponsabilité de l’État qui a abandonné la population victime des gangs armés.

 

 

 

Des partis et regroupements de l’opposition MtvAyiti,En Avant,Dirpod,FND,Operasyon TetAnsanm ont paraphé un accord de sortie de crise .Le document exclut toute cohabitation ,réclamé le départ du Président Jovenel Moise et la mise en place d’un Gouvernement d’Entente Nationale.

 

 

La mission de médiation de l’OEA devrait arriver cette semaine en Haïti pour rencontrer les acteurs à la recherche d’une solution à la crise.

Les responsables de l’opposition sont divisés sur l’opportunité de rencontrer les émissaires de l’OEA.

 

 

Coronavirus dans le pays le nombre de décès augmente ainsi que les cas de contamination selon le Ministère de la Santé Publique.

Le dernier bulletin publié par le MSPP a fait état de deux nouveaux décès et 150 cas de contamination.

Le nombre de décès passe à 330 depuis l’apparition de la pandémie dans le pays.

 

 

 

 

 

 

Le taux de référence de la BRH pour ce lundi 7juin est 90.7353 pour un dollar américain.

About Author

Radio RFM Haiti 104.9